Les Pingouins De Madagascar


Notre destination: Madagascar

 Mes parents y vivent depuis 10 ans maintenant. J’essaye d’y aller une fois par an, habituellement au mois d’avril ou mai car la température est agréable et supportable. Il s’agit là d’un voyage imprévu, à caractère personnel. Mon papa étant souffrant, je me devais d’y aller et lui présenter Giuliana. Cette petite fille qu’il n’a vu qu’en photo depuis sa naissance: qu’il aime déjà tant, qu’il a hâte de voir et de gâter. J’ai donc décidé de l’emmener avec moi et de prendre toutes les précautions nécessaires.

Ce voyage promet d’être riche en émotion.

Certains voient un avantage d’avoir des parents habitant sur une île, au bord de la mer, cela fait une destination pour les vacances… Moi non! Je donnerai n’importe quoi pour les avoir à mes côtés et les voir autant de fois que je veux.

J’appréhende énormément ce voyage. Déjà à cause de l’avion, 13h de vol, comme j’en parlais dans mon précédent post, mais aussi pour le séjour en lui-même. Entre la chaleur et les maladies causées par les piqûres de moustiques, je ne suis pas rassurée avec Giu.

13h plus tard… Tonga Soa à Madagascar.

Jeudi : Nous voilà arrivées à Antananarivo (Tana pour les initiés), capitale de Madagascar. Il fait chaud. Les 13h de vol se sont bien passés bien qu’elle n’ai dormi que quelques heures. Les retrouvailles, comme prévu: larmes de joie et soulagement sont au rendez-vous. La fatigue du voyage commence à se faire ressentir, heureusement il n’y a que 2h de décalage avec la France (heure d’hiver).

LesPingouinsDeMadagascar

Si vous avez l’occasion de partir à Madagascar et que vous passez par la capitale, n’hésitez pas à aller visiter le palais de la Reine. Visite fortement conseillée pour tout ceux qui veulent connaitre l’histoire de la ville et du pays. Incendié le 6 novembre 1995, le Palais de la Reine de Manjakamiadana ou Anatirova est toujours en reconstruction,  il est donc préférable d’y aller avec un guide officiel qui vous aidera à comprendre et à retracer l’histoire de la ville. La vue panoramique sur tout Antananarivo est magnifique mais les escaliers ne sont pas praticables avec de jeunes enfants.

Prix de l’entrée : 10 000 ariary par personne (soit environs 3 euros) – guide officiel non compris dans le tarif

– – – –

La première nuit fut très difficile, pas de lit bébé chez ma cousine, une chaleur insupportable, crise de larme bref la totale… Giuliana, si indépendante habituellement, elle qui n’aime que son lit, qui réclame peu les bras, qui joue seule, là ce fut tout le contraire. Je me retrouve avec un nouveau bébé, très dépendante de sa maman: je vous avoue que ce n’est pas pour me déplaire :).

Samedi :  après cette première nuit agitée, et finalement peu de repos, nous voilà partis pour 8h de route, direction Tamatave (Toamasina en malgache), ville cosmopolite, deuxième agglomération de Madagascar derrière la capitale et territoire des requins.

– – – –

Pour vous rendre à Toamasina, vous avez le choix:

  • soit prendre l’avion (50 minutes);
  • soit prendre une location de voiture: (avec un guide-chauffeur, comptez un peu plus de 362 000 ariary soit environs 100 euros la journée);
  • soit prendre le taxi brousse si vous avez le goût de l’aventure : souvent bondé, le taxi-brousse reste un excellent moyen de côtoyer de près la population locale, comptez 7h de route – si tout va bien –  dont 2 pauses (moins cher, 24 000 ariary soit environs 7,00 euros).
  • Pour des raisons de sécurité, préférez les voyages de jour.

En savoir plus : Transports Madagascar

LesPingouinsDeMadagascar2

LesPingouinsDeMadagascar3

3h de route plus tard, c’est l’heure de la pause; pause pipi en pleine nature, on se dégourdit les jambes, on achète des légumes et des fruits frais : comme les ramboutans, vous connaissez? j’appelle ça des litchis poilus, c’est sucré un peu acide mais moins charnu que le litchi. C’est la saison en ce moment à Madagascar.

LesPingouinsDeMadagascar4

13h: Arrivés à Tamatave après nos 8h de route, Giuliana découvre la maison de mes parents, les chiens, les tortues, les lézards, bref, elle est ravie, elle qui adore les animaux tout comme moi, ici elle est servie. Il fait encore plus chaud ici et humide à la fois.  Heureusement la clim est la pour nous rafraichir. La mer n’est pas très loin, on peut y entendre le bruit des vagues qui nous berce, c’est agréable.

LesPingouinsDeMadagascar5

Lundi: direction la plage de Foulpointe qui est bien connue des locaux, expatriés et touristes; elle se trouve à 2h de route de Tamatave (la baignade est interdite à Tamatave à cause des requins). L’idéal étant d’y aller en semaine car le weekend la plage est bondée.

On nous propose un repas local sur la plage, avec des produits provenant tout droit de la pêche du matin. Au menu aujourd’hui: poissons, langoustes, et camarons grillés (crevettes géantes), riz (le riz est l’aliment essentiel des malgaches), brèdes. Je suis aux anges, Giu aussi car depuis son arrivée ici, elle refuse les petits pots que j’ai ramenés depuis la France. On se régale!

LesPingouinsDeMadagascar6

LesPingouinsDeMadagascar7

LesPingouinsDeMadagascar30

A 45 minutes à pied depuis le village de Foulpointe, vous pourrez visiter le “Fort Manda”.

  • Le Fort Manda fait partie de l’histoire de Madagascar. Les ruines restantes en sont les témoins.Il n’y reste que des murs et quelques structures, mais aussi des boulets de canons, des balles datant de l’ère des monarques Malgaches. A faire absolument avec un guide pour en connaître l’histoire. Attention les visites se terminent à 16h30!

– – –

Ce soir, on pose nos valises au Manda Beach, un hôtel où j’ai l’habitude de séjourner quand je reste à Foulpointe pour une ou deux nuits. On y trouve des bungalow qui longent le bord de la mer, on y dort bien.

Comptez environ 35 euros la nuit pour un bungalow de 4 personnes. N’hésitez pas à demander une visite des bungalows, car l’aménagement n’est pas le même dans toutes les chambres.

– – – –

Mercredi: Retour sur Tamatave, ma maman veut lui faire découvrir la fête foraine malgache, ce qu’on appelle ici “cheval de bois”. Tout est fait à la main, rien n’est électrique, (car il y a beaucoup de délestage-coupure de courant à Tamatave), ce sont les hommes qui font marcher les manèges. Giu s’amuse! Cela dure tellement longtemps que pour une fois, elle ne pleure pas quand ça s’arrête.

LesPingouinsDeMadagascar8

LesPingouinsDeMadagascar24

Un petit détour à “Gastronomie Pizza”, “Gastro Pizza” pour les habitués (oui dit comme ça, ça n’a pas l’air très attirant lol), c’est une chaine de fast food qui a plutôt bonne réputation ici, un genre de “Mcdo” malgache. On y sert de tout pizza, hamburger à la viande de zébu (viande locale), kebab… mais nous ce sont surtout les glaces qui nous intéressent car elles sont bonnes et légères.

LesPingouinsDeMadagascar25

Vendredi: Giu commence à prendre ses marques, je peux enfin la laisser 5 minutes sans ma présence, ouf j’ai le temps d’aller au toilette “seule”.

Dimanche: Nous nous trouvons à la concession, réserve naturelle à 45 minutes en voiture de Tamatave, en pleine brousse. La concession appartient à mes parents, un terrain de plus de 8 hectares. C’est un endroit tranquille, paisible, en pleine nature.  Je suis fière de ce que mes parents y font, et ce n’est pas fini. Je vous en reparlerai sûrement un jour.

LesPingouinsDeMadagascar9

LesPingouinsDeMadagascar28

Papa retrouve des forces au côté de Giuliana, j’aime les regarder…

LesPingouinsDeMadagascar20

LesPingouinsDeMadagascar10

LesPingouinsDeMadagascar18

Ce petit bébé tout mignon est né dans un poulailler. Il s’appelle “Irina” qui signifie “désiré” en malgache. La maman aurait perdu il y a quelques années son enfant de 4 ans et n’arrivait plus à en avoir. Cet enfant est donc un cadeau du ciel. Je suis à la fois triste et émerveillée de voir ce bébé. Je suis touchée, j’ai les larmes aux yeux (je crois qu’on devient encore plus sensible au chose quand on devient maman). J’imagine la vie de cette maman et de son bébé et je vois la chance que nous avons, la chance que Giuliana a… J’ai toujours cette sensation de ne jamais offrir à ma fille autant que je voudrais, cette impression qu’elle n’a jamais assez, la peur du manque est constante comme si j’avais vécu la guerre et pourtant… C’est une belle leçon pour moi, pour nous.

LesPingouinsDeMadagascar26

LesPingouinsDeMadagascar19

LesPingouinsDeMadagascar27

Nous avons fait don de quelques vêtements à des familles dans le besoin. Des vêtements à nous, des vêtements gentiment donné par des amis, des collègues, que j’avais stockés chez moi. J’avais l’impression d’être venue avec énormément de choses et pourtant… Ils sont si nombreux qu’il est difficile de satisfaire tout le monde. Malgré tout j’ai été heureuse de pouvoir donner un peu de réconfort à ces familles.

Giu n’est malheureusement pas assez grande pour comprendre…. J’aimerais qu’elle soit consciente de la chance qu’elle a de dormir dans un lit, de manger à sa faim, de boire, de pouvoir se soigner et d’être habillée. Ça parait normal, acquis, mais non. Il y a des gens malheureux dans ce monde… On le sait bien souvent, mais y être confronté c’est complètement différent.  Malheureusement, quand on rentre chez nous, on oublie bien vite tout cela, car le quotidien prime sur le reste. Je devrais apprendre à ne jamais oublier ces images pour relativiser, arrêter de me plaindre, et être plus positive.

LesPingouinsDeMadagascar29

Mardi : Direction L’ile de Nosy Be

Nosy Be est une île côtière de Madagascar située dans le canal du Mozambique, près des côtes nord-ouest de Madagascar. L’île est aussi appelée Ambariobe (La Grande île en dialecte local) par les habitants de la région.

Ça se passe de commentaires, je vous laisse admirer les images…

LesPingouinsDeMadagascar16

LesPingouinsDeMadagascar17

LesPingouinsDeMadagascar11

LesPingouinsDeMadagascar12

LesPingouinsDeMadagascar13Nosy Sakatia

LesPingouinsDeMadagascar15Nosy Iranja

Concernant les Iles à visiter autour de Nosy Be, pour ma part je recommande l’Ile de Nosy Iranja qui se démarque des autres.

Une ile ou plutôt deux, reliées entre elles par un banc de sable blanc. L’impression qu’elles laissent est juste extraordinaire.

La meilleur période pour aller à Nosy Be à partir de mai jusqu’à octobre.

Jeudi: C’est l’heure pour nous de rentrer. C’est le cœur lourd et le visage rempli de larmes que je quitte mes parents. Papa s’effondre, je ne comprends plus ce qu’il dit. Je suis triste, je pleure comme si j’avais 5 ans. Comme à son habitude, maman essaye de garder la face, les larmes lui montent, sa gorge est serrée mais elle essaye de rester forte. Je sais qu’elle est triste, qu’elle ne veut pas qu’on parte. Je ne veux pas non plus mais je suis obligée. Elle le sait. Je crois que ce qui me rend le plus triste, à chaque fois que je les quitte, c’est de me dire que c’est peut être la dernière fois que je les vois.

La vie est si imprévisible…

——–

A savoir avant de partir:

Renseignez-vous sur les vaccins: pour Madagascar aucun vaccin n’est obligatoire. Vaccins conseillés: Fièvre jaune, hépatite A, hépatite B;

Prenez un traitement anti-paludisme pour vous et pour l’enfant (voir avec votre médecin car certains médecins vous diront que c’est un médicament assez toxique);

Pensez aux antidiarrhéiques et solution de réhydratation;

Achetez des répulsifs adaptés aux enfants;

Pensez à une moustiquaire imprégnée pour le lit de votre enfant;

Crème apaisante pour les piqûres d’insectes;

Crème solaire indice 50, chapeau, maillot anti-UV;

Brumisateur.

LesPingouinsDeMadagascar22

LesPingouinsDeMadagascar23

Durant votre séjour:

On m’a souvent posé la question concernant la sécurité à Madagascar. Pour ma part je dirai:

Qu’il est préférable, voir conseillé d’être accompagné d’un guide local pour les excursions en dehors de l’hôtel;

Qu’il vaut mieux éviter de sortir la nuit, les balades nocturnes au bord de la plage, on oublie;

Qu’il faut éviter les voyages en voiture la nuit;

Qu’il faut éviter de porter des objets de valeurs.

Mieux vaut prévenir que guérir!!

Sur ce… Veloma! A bientôt à Madagascar!

YOU MIGHT ALSO LIKE

Nos Vacances Ensemble Albufeira
Nos premières vacances à Albufeira
July 26, 2016
Voyager En Avion Avec Un Bebe
I Believe I Can Fly : Prendre l’avion avec un bébé
March 18, 2016

3 Comments

Vanessa
Reply March 30, 2016

Boouh c'était pas le but pourtant... Merci :)

Lisa
Reply March 30, 2016

Très bel article tellement touchant...
Tu m'as donné l'envie de me rendre à Madagascar :)
Bises à toi et ta magnifique puce

    Vanessa
    Reply March 30, 2016

    Merci beaucoup :)
    N'hésite pas à me contacter si jamais tu y vas un jour ;) je serai ravie de te renseigner.
    Bises

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*