Coup de coeur : Mon expérience avec Laurastar


Hello tout le monde,

Il y a quelques semaines maintenant, j’ai eu le plaisir d’être invitée à une soirée Au Féminin pour découvrir la marque Laurastar.

Un peu d’histoire?
L’histoire de Laurastar débute avec ses fondateurs, amoureux des belles matières, dont la passion les amena à la création d’un univers unique, fait de beauté et de technologie suisse, au service du vêtement et de votre allure. C’est une marque qui existe depuis 35 ans maintenant et qui propose des systèmes de repassage et des centrales vapeurs haut de gamme.
 
Je ne connaissais pas du tout cette marque pour vous dire la vérité, mais lors de cet évent, j’ai été agréablement surprise par la facilité d’utilisation du fer à repasser Laurastar.
 
 Comme je vous disais sur mon post Instagram, j’embarquais avec moi le Lift Plus version Pinky Pop pour un test à la maison. Je vais être honnête avec vous, j’avais la flemme de le tester. Rien que de penser à sortir la table à repasser, ça me fatiguait d’avance.  Autant j’adore faire le ménage, je trouve que ça me détend, autant le repassage, je ne sais pas pourquoi, je repousse toujours. Mais il a fallu quand même le tester pour vous donner mon avis.

Remettons les choses dans leur contexte. Je déteste le repassage, mais vraiment. Quand j’étais plus jeune, j’aidais ma maman à repasser le linge qui s’empilait. Il faut savoir que ma maman repassait absolument tout, les draps, les chaussettes les culottes, bref tout… Donc je trainais toujours la patte parce que je savais que j’allais me retrouver avec des “détails” à repasser. Sans le savoir, ma maman a dû me dégoûter du repassage… En grandissant, ça n’a pas changé, je repassais quand c’était nécessaire sinon jamais, sauf pour Giuliana, je faisais toujours un effort.

Bref, je l’ai testé, et je vais vous dire quelque chose qui m’a surprise moi-même, j’ai adoré.

Je vous explique:

  • Robuste d’où son poids mais compacte, elle se transporte facilement (mais son support n’a pas de roulettes).
  • L’ensemble se range facilement.
  • Le fer est très bien conçu, pas trop lourd, pas trop léger.
  • La longueur du cordon entre le fer et la centrale est suffisante pour la plupart des usages.
  • Le fil est sur enrouleur automatique.
  • La semelle supplémentaire permet de repasser les tissus délicats.
  • Deux positions de chauffe qui permettent quatre combinaisons.
  • Les accessoires sont sobres.

Accessoires :

  • Cartouche anticalcaire,
  • Semelle protectrice pour les tissus délicats,
  • Guide fil pour câble vapeur,
  • Tapis spécial pour poser le fer chaud.

La mise en route est très simple :

  • Mise en place du filtre dans le réservoir
  • Remplissage du réservoir avec l’eau du robinet
  • Mise en place du réservoir
  • Mise en route
  • Attendre trois minutes que l’eau soit pompée dans la centrale, puis attendre que le 1er cycle de chauffe soit ok.
    Ensuite c’est opérationnel !

Qualité de repassage :

Du plus délicat ou plus résistant (jean) cela repasse impeccable ! Le recto-verso d’un vêtement est fait en une seule fois.
Le défroissage d’un vêtement sur cintre s’effectue sans soucis. Les deux puissances de chauffe associés aux deux types de vapeur (continu ou par “impulsion”) couvrent tous les besoins.

Le petit plus:

  • un bip sonore et un voyant rouge pour signaler le manque d’eau
  • idéal pour un défroissage rapide, donc pas besoin de sortir la planche à repasser
  • le réservoir se retire et se repose très facilement pour le remplissage
  • on peut remettre de l’eau sans éteindre l’appareil
  • l’eau du robinet convient
  • un arrêt automatique au bout de 10 minutes

Le moins:

Le prix : 499€

Si le prix n’est pas un obstacle pour vous, vous pouvez l’acheter en toute confiance.

J’y ai pris goût. Je mentirai si je disais que je l’utilise tous les jours, mais je me surprends moi-même à laisser une pile pour le repassage, et à me prévoir une séance le dimanche matin.

 

*Article en collaboration avec Laurastar et Au Féminin.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*